Instant Search

La rencontre qui a changé mon âme!

Pour rendre hommage à toutes ces personnes qui nous changent par leur manière d’être. Une rencontre de quelques minutes, de quelques heures, voire des semaines qui s’incrustent dans notre tête dans notre esprit qui vient changer notre âme. Pour toutes ces personnes-là qui par leur manière d’être ont su percer nos pensées. Qui serions-nous si ce n’était pas d’eux? Rappelle-toi de cette rencontre que tu as faite dans la rue, dans le bus ou dans l’avion en direction de ton aventure. Cette rencontre qui t’a perturbé, qui t’a poussé à réfléchir et qui t’a changé.

Pour moi le hasard c’est toute ma vie, je crois que rien n’arrive pour rien et que les personnes mises sur notre chemin sont là pour une raison. Aujourd’hui, je vous raconte la rencontre qui a perturbé mon aventure au parc du Grand Teton.

En septembre 2017, après un été a travaillé fort dans un Hôtel dans les Rocheuses, j’ai décidé de partir voir le parc du Yellowstone et du Grand Teton. Ayant passé au travers du parc en 2014, sans avoir la chance de vraiment le visiter, je me suis dit que c’était ma chance. Mon sac à dos, ma tente et une pancarte, j’étais en direction de l’Idaho, l’aventure était commencée. Quelques jours plus tard, quelques milliers de kilomètres parcourus sur le pouce, je me fais débarquer au sud du parc du Grand Teton dans une minuscule ville appeler Victor. Je tente de joindre Grand Teton Village avant la tombée de la nuit, ayant brisé mon cellulaire je n’ai donc pas de GPS pour me repérer, je dois le faire de la bonne vieille manière avant l’air du 3 G, c’est à dire demander mon chemin au passant dans la rue où dans les magasins. Je rentre donc dans cette petite épicerie locale avec mon immense sac à dos ma pancarte, les yeux sont rivés sur moi. Les gens sont curieux, les voyageurs comme moi se font rares. Je discute avec le commis pour qu’il m’indique la route à prendre. J’ai comme habitude de toujours demander mon chemin avant d’embarquer dans un véhicule, pour savoir où je vais et ainsi augmenter ma sécurité. Une dame m’entend discuter, me regarde et me dit

« Je vais chercher ma fille en ville, je te reconduis si tu veux? Mais j’ai une petite fille autiste dans la voiture, si ça ne te dérange pas de faire le chemin avec nous tu es la bienvenue! »

C’est comme ça que le reste de mon voyage changea subitement. Mon plan initial était de faire du camping et d’aller faire de la randonnée pour 4 jours, mais sans le savoir je ne ferais rien de tout ça!

J’entre dans la voiture et la petite fille aux yeux bleu pur, au sourire authentique et charmant perce mon regard et tente de sentir mon énergie. Je lui souris en retour et sans rien dire, elle me donne un câlin! S’en suit vit 2 bonnes heures à discuter avec la mère, à en apprendre plus sur leur mode de vie particulier parce que vivre avec un enfant qui demande autant d’attention est loin d’être une tâche facile. Ensuite, vient l’interrogatoire sur mon mode de vie, mes voyages et ma manière de me déplacer venant du cœur d’une mère aimante, elle s’inquiète pour moi, mais je tente de lui expliquer que dans la vie il existe beaucoup plus de bonne âme que de mauvaise et que je fais confiance en la vie. À l’approche de la destination, elle me demande timidement si je veux bien venir passer la nuit avec eux dans leur ranch, elle m’explique, qu’ils n’ont pas beaucoup de visiteurs et que ça lui ferait du bien à elle et sa fille de se changer les idées et d’en entendre plus sur mes aventures. J’accepte volontiers leur invitation, car pour moi tout réside dans les connexions et je suis toujours curieuse d’en apprendre plus sur des choses que je ne connais pas.

Cette famille, vie sur un ranch avec vue sur le Grand Teton, avec des animaux de compagnie comme les poules, moutons, poney, cheval chien et chat! Une maison animée au décor atypique et à la construction particulière tout faits de leur propre main. Je suis impressionné par leur résidence, loin d’être une famille au moyen débordant, ils ont usé des moyens disponibles pour faire de leur maison un petit paradis. Je n’hésite donc pas une seconde pour accepter leur invitation! On mange de la soupe avec du thé et on poursuit notre discussion jusqu’à ce que la lune vienne illuminer la maison. Jamais je n’oublierai ce moment!

Des rires et le hurlement des poules me sortent de mon lit, je descends du grenier, un café frais m’attend avec Louisa qui est folle de joie de voir que je suis encore là. On sort de la maison, on passe la matinée à jouer avec les moutons, les chiens et a sauté sur la trampoline. En après-midi, on coupe du bois, on va faire un tour de calèche et elle me montre fièrement tous les recoins de leur immense terrain.

En fin d’après midi, on part en voiture en ville chercher sa plus vieille fille à l’école, en chemin Louisa se met à faire une terrible crise, elle saute sur sa mère qui est au volant de la voiture et se met à la mordre… On zigzag, je tente de la maitriser, on s’immobilise rapidement sur le bord du chemin, j’attrape sa crème à base de hampe qu’elle doit appliquer sur la plante de ses pieds pour la calmer… Cette petite fille atteinte d’autiste grave ne parle pas, elle ne peut pas s’exprimer comme elle le souhaiterait ce qui la rend extrêmement agressive parce qu’elle sait ce qu’elle veut, mais comme elle n’a pas les moyens de pouvoir le dire, elle s’impatiente et fait des crises. Âgé de douze ans maintenant, elle possède une force de plus en plus grande face à sa mère, qui elle vieillit avec les années. Alors, il devient de plus en plus difficile pour elle de s’occuper de sa fille. Elle possède tout l’amour du monde pour sa fille, ne vis que pour elle à présent. Étant donné qu’elle doit avoir une présence 24/7, sa mère ne peut pas travailler… La solution présentée par le gouvernement serait qu’elle place sa fille dans une grande ville à 4 h d’où est leur ranch, elle serait sous médication, dans une petite pièce pour le reste de la vie, c’est cette vie qu’elle aurait si sa mère ne s’occupait pas d’elle. Avec son cœur, il est inimaginable de songer à cette solution, comme elle à refuser elle n’obtient donc aucune aide financière du gouvernement, ils sont laissés à eux même. Mon cœur se déchire face à la dure réalité qu’ils doivent vivre.

Je suis finalement resté dans leur famille 3 jours, à m’occuper de leur petite pour donner un répit à sa mère qui en avait grandement besoin! Moi qui au départ avais prévu 4 jours de randonnée et de camping, j’ai finalement vécu une tout autre expérience spontanée qui m’a changé à tout jamais. J’ai pris conscience dans ces 3 jours riches en émotion que la vie nous donne des épreuves qu’on ne se choisit pas et que l’on ne profite jamais assez du moment présent et d’oh! Combien je suis chanceuse d’avoir la vie que j’ai!

Louisa, mon petit bonheur sur 2 pattes, tu as su transpercer mon âme avec tes yeux et ton sourire unique, tu n’auras jamais la chance de lire ce récit, mais je l’ai écrit pour toi parce que tu m’as changé pour toujours!

Avec amour xx

Découvrez-en plus

Je raconte! « Mon rêve »
46 lbs de bagages, c’est tout ce qu’il me reste dans la vie! J’ai peur! Je ne saurais pas quels mots employer pour...

Laisser un commentaire