Instant Search

Je raconte! « Mon rêve »

Samedi 2 avril 6h35pm
Quelque part entre Chicago et Seattle

La peur de la chute.
46 lbs de bagages, c’est tout ce qu’il me reste dans la vie! J’ai peur! Je ne saurais pas quels mots employer pour décrire la peur, l’angoisse qui me ronge. Je ne réalise pas tout à fait que je suis en direction de l’Alaska, mon rêve! Celui pour qui j’ai tant travaillé, celui pour qui j’ai tout laissé tomber.

Même si c’est moi qui ai pris la décision de tout laisser tomber pour vivre mes rêves, j’ai l’impression d’avoir vécu un échec. Je ne regrette pas, car ça voudrait dire que je n’assume pas mes décisions alors qu’au contraire, j’ai toujours été sûre de moi. Mais avec la tournure des évènements, j’ai eu l’impression de tout perdre. Autant des biens matériels, que des relations personnelles. Sans m’y attendre, j’ai fait le deuil sur des amis que j’aurais cru avoir toute ma vie, plus que des amis, ils étaient ma famille. Ce fut dévastateur à quelques semaines de la plus grande chose que j’allais entreprendre jusqu’ici dans ma vie. Un court moment, j’ai eu l’impression que je ne guidais plus ma vie que dans le flot d’émotion, j’ai perdu le contrôle.

« L’importance de savoir tomber! La vie est une longue chute. Le plus important est de savoir tomber. »

Tout s’est fait si vite! Je n’ai pas eu le temps de réfléchir, de prendre une respiration et de plonger, on m’a poussé du haut du tremplin. Je ne me suis même pas aperçue de la chute, j’étais sous l’eau lorsque je m’en suis rendue compte, le mal broyait mes os et l’oxygène avait disparu. J’ai cru que j’allais me noyer, je virevoltais dans tous les sens sans trouver la surface pour reprendre ma respiration. J’ai perdu de vue mon rêve, celui pour qui j’avais travaillé si dur : je devrais prendre ma route seule sans me retourner.

Un soir, je revenais seule au volant de ma voiture et je me suis alors projetée en Alaska sur le bord des routes à lever le pouce puis, j’ai esquissé un sourire. Comment avais-je pu croire que je ne pourrais pas y arriver? Comment avais-je perdu mon rêve de vue? Je suis tombée bas dans les derniers mois, l’année 2016 a commencé en me martelant de coups durs et je n’ai pas su comment tomber… la chute a fait mal. Peut-être que mon rêve dépasse largement celui que je devrais avoir… je n’ai pas su rêver de la maison sur le bord du lac. Je n’ai pas su faire comme les autres! Mais ce soir-là, j’ai acheté mon billet d’avion aller-simple pour Fairbanks, j’ai tremblé, j’ai pleuré, mais j’étais certaine de prendre la bonne décision.

Ce soir, j’ai posé le pied en Alaska, plus précisément à Fairbanks. La dernière neige de la saison vient de tomber, 10 cm de neige. J’ai sorti de mon sac des vêtements pour me garder au chaud et me protéger du froid, j’ai grimpé mon énorme sac sur mes épaules et j’ai quitté l’aéroport avec le sourire. L’aventure commence! Qui a dit que je n’y arriverais pas? Les sceptiques seront confondus!

Découvrez-en plus

Je raconte! « into the wild » Partie #1
Durant plusieurs années, j’ai rêvé d’aller marcher sur les traces de Christopher McCandless, un homme courageux e...

2 commentaires

  1. Woooooow tu es une fille très courageuse, tu peux être fière de toi et surtout tu as réalisé ton rêve, avec tes expériences de vie plus rien ne va t’arrêter …. continu de croire en tes rêves xxxxxoooooo

Laisser un commentaire