Instant Search

Partir pour être heureuse!

Je rêve du moment où je vais avoir dans mes oreilles la chanson Oceans de Seafret, dans mes mains un café et dans mes yeux un paysage à couper le souffle. À ce moment, je vais fermer mes yeux, remplir mes poumons d’air frais et sentir ce bien-être, ce sentiment que tu ressens quand tu sais que tu as pris la bonne décision, celle de partir, d’être heureuse. Je veux ressentir à nouveau ce sentiment, celui que tu as quand tu aimerais que le temps s’arrête à un moment précis parce que tu es juste bien, bien dans ta peau, bien tout court parce que tu es heureuse. Je veux être heureuse à nouveau, je veux ressentir toutes ces émotions. Oui, les bonnes, mais les mauvaises aussi parce que je veux grandir. Je veux que tout ce voyage me permette d’être en contrôle de mes émotions, de savoir un peu qui je suis, d’aller à la rencontre de moi-même.

Savoir quand je peux dire non et quand je dois dire oui.

Vivre déconnectée, loin de tout ce stress de la grande ville, le stress inutile qui nous fait oublier que derrière tout ça, il y a une vie pleine d’émotions que nous pourrions vivre. Je veux me perdre dans le bois, me perdre parmi mes émotions, je veux pleurer tellement fort que plus rien ne pourra sortir de mes yeux. Je veux amener mon esprit à se poser les questions qui en valent vraiment la peine, celles qui te poussent à changer pour toujours. Je veux me rendre compte à quel point ce que j’ai ici à Montréal est beau. Je veux me rendre compte de la chance qu’on a de pouvoir avoir un toît, de la nourriture ou simplement l’eau courante.

Je veux apprendre tout ce que les gens peuvent m’apporter, en sortir plus forte. Apprendre à mes dépens, être dans la marde jusqu’au cou, pour finalement m’en sortir. Je veux apprendre les différentes langues qui existent, pouvoir avoir une conversation à 4 heures du matin avec un voyageur qui, comme moi, se cherche un peu. Je veux pouvoir rire de mon accent de Québécoise quand je parlerai anglais, espagnol ou portugais.

Par-dessus tout, la raison pour laquelle je veux voyager, c’est pour aimer ma vie.

Me lever chaque matin et être heureuse de l’endroit je me réveille. Je veux aimer chaque parcelle de montagne que je parcourrai, chaque plage que j’aurai la chance d’admirer et chaque personne qui entrera comme un coup de vent dans ma vie, mais qui te marque à grand coup de fer rouge. Je veux les aimer si fort qu’ils me montreront à quel point c’est bon d’aimer la vie. À quel point il fait bon de s’aimer un peu plus chaque jour!

Des raisons pour lesquelles je veux voyager, il y en a par milliers : la planète est beaucoup trop grande pour que je m’arrête seulement à un endroit. Je fais partie de ceux qui veulent tout voir et tout faire, j’ai trouvé un terrain de jeux à la grandeur de mes attentes alors je compte bien tranquillement en faire le tour.

Découvrez-en plus

Et si j’avais peur?
Et si je vous disais que tout ceci m’effraie au plus haut point, que la peur me paralyse certains jours, et si tout to...
Désoler

Laisser un commentaire